Jour 8

​JUSTE

L’Eternel est un Dieu juste.

Esaïe 30.18

Seigneur mon Dieu. Eternel. Parfait. Personnel. Merci pour qui tu es. 

Merci de m’avoir créé capable de vivre en relation avec toi. Eternel, Dieu juste et droit.

Ta justice, Seigneur, n’est pas quelque chose que tu exerces, quelque chose d’extérieur à toi, qu’on pourrait t’enlever sans te perdre, toi. Ta justice, c’est quelque chose que tu es. Entièrement. Absolument. Inévitablement. C’est ton caractère, ton être. Tu es juste, et mon coeur en a besoin. 

 

Tu es le critère suprême de tout ce qui est juste. Jamais, de toute ton existence, tu n’as agi autrement qu’en conformité absolue avec ce qui est juste, en conformité absolue avec ce que tu es, toi. Tous tes actes, toutes tes pensées et tous tes plans respirent la justice morale, la vérité, la droiture. 

Aucun souffle d’injustice en toi, aucune ombre d’irrégularité, aucune envie de dévier. 

Justice qui ne tolère aucun mal commis sur qui que ce soit. Justice qui ne passe rien sous silence. Justice qui voit tout, qui ne supporte pas ce qui n’est pas fait selon toi. Justice qui souffre avec la victime et qui se tient à ses côtés. Justice qui cherche à réparer. Justice qui console les coeurs brisés. Justice absolue, Toi, mon Dieu.

Même si tu le voulais, tu ne pourrais effacer ta justice, ni la gommer, ou l’amadouer. Elle est en Toi. Elle est Toi. On ne marchande pas avec cette justice-là. 

On ne marchande pas avec cette justice-là.

 

Même le pardon que tu octroies est justice. Tu n’effaces pas ta justice quand tu me pardonnes, tu l’accomplis… sur un autre que moi. Tu la prends sur toi. Toi, Jésus, mon représentant devant la Loi ; toi qui m’aimes et qui t’offres pour moi. Merci.  

 

Tu es toi-même la norme morale sur la base de laquelle tu évalues toute conduite humaine. Comment pourrais-je m’élever à un tel niveau ? Comment pourrais-je atteindre une barre aussi inatteignable ? Jusqu’au ciel va ta justice et jusqu’aux nuées ta droiture ! 

Qui suis-je pour espérer atteindre ton irréprochable droiture, ton absolue pureté ? 

 

C’est là, dans ce creux angoissant du «  je n’y arriverai pas », que jaillit une source inouïe d’espérance : ta justice n’est pas à atteindre, elle est à recevoir. À revêtir. Comme un manteau royal magnifique et immaculé. 

Ta justice n’est pas à atteindre, elle est à recevoir.

Justice absolue que tu es, Jésus. Justice illimitée que tu as incarnée ; jusqu’à la croix. Justice absolue soumise à l’injustice absolue. Justice illimitée, tu ne me demandes pas de t’atteindre. Tu me demandes de te recevoir. 

Quelle grâce ! Cadeau qui change ma vie et transforme mon être. Cadeau d’éternité. 

Ta justice, Seigneur… Sur mes épaules… Quel cadeau. 

 

Deutéronome 32.4 ; Esaïe 45.19 ; Psaumes 119.40, 123, 145.17 ; Apocalypse 15.3

logout-2.png

J'abandonne

Combien de fois, mon Dieu, j’ai projeté sur toi ma notion humaine de justice, tordue, partiale, imparfaite. Pardon. Ta justice est absolue. Sans faille. J’abandonne tout désir de marchander avec toi. Je ne le peux pas.

 

Ta justice ne le tolère pas. 

Je suis à mille lieux de toi, Seigneur. Tu es absolument juste, et je ne le suis pas.

 

Pardonne-moi. 

Ta justice ne se négocie pas. Elle se reçoit. 

Je me dévêts de mon vêtement d’injustice rapiécé avec mes « bonnes actions » que j’essaye de mettre en avant.

 

Je refuse de le porter plus longtemps. 

Tu m’as acquis un manteau de justice au prix de ta vie de justice. Je ne te remercierai jamais assez. 

nonstop.png

Je suis renouvelé

Renouvelle en moi une conception purifiée de ta justice et de ton envie de justice dans ce monde. Réveille et ressuscite mon coeur !

 

Qu’il se rende compte de la valeur de ta justice, reçue par la foi. Ouvre mes yeux !

 

Fais-moi regarder, comme dans un miroir, le manteau magnifique que tu me fais porter.

C’est ton nom qui est incrusté.

 

Et transforme mon coeur, par ton Esprit Juste, à l’image du don inestimable que tu m’as fait et que tu renouvelles en moi. 

logout.png

Je me revêts

Sur ta parole, Seigneur, je porterai ce manteau. Il t’a coûté la vie. Il recouvre la mienne. 

Que ce manteau de justice recouvre toutes mes pensées, toutes mes paroles, tous mes actes. 

Et que ses couleurs déteignent sur tous les plans de ma vie. 

Le témoignage du jour

Vidéo "Bible Project"

Partage cette méditation à tes amis !

WhatsApp.png