Jour 11

épouse

Quant à vous, maris, que chacun de vous aime sa femme comme Christ a aimé l’Eglise : il a donné sa vie pour elle afin de la rendre digne de se tenir devant Dieu après l’avoir purifiée par sa Parole, comme par le bain nuptial.  (…)

Il y a là un grand mystère : je parle de ce que je viens de dire au sujet de Christ et de l’Eglise.
Ephésiens 5.25, 32

L’Eglise … épouse. Épouse aimée. 


Peut-être qu’il est là, le défi à vivre en tant que communauté « épouse » de Christ. Comprendre qu’on est aimés. Malgré nous. 

 

Première remarque, : c’est un sujet mystérieux, même pour Paul ! Donc on ne va pas prétendre tout élucider en quelque phrases.

 

Mais peut-être que, par cette image, Dieu désire guérir notre relation à Dieu. L’Eglise est représenté comme une épouse, et Jésus comme l’époux. C’est une image osée, en fait. Une image interpellante pour l’amour que nous, en tant qu’Eglise, nous devrions ressentir pour Jésus. 

 

Une image qui dit beaucoup sur l’intensité de l’amour que le Christ a pour nous.
 

Une image qui dit beaucoup sur l’intensité de l’amour que le Christ a pour nous.

 

Et peut-être qu’il est là, le premier défi inhérent à cette image de l’épouse : comprendre qu’elle est aimée. Pour qui elle est. Malgré qui elle est, parfois. Malgré ses imperfections, malgré ses défauts, ses rides, ses taches, l’Eglise est aimée. De Dieu. Attendue de lui. 


Et c’est son amour qui la rendra « sans taches ni rides ». Amour que l’Eglise doit recevoir. Accepter. 
Accepter d’être aimée.

Je ne sais pas si ça vous est déjà arrivé de faire connaissance d’un seul des conjoints d’un couple, lors d’une soirée, ou au travail, ou ailleurs, et de vous demander à quoi ressemble l’autre conjoint ? Parfois, on pourrait se dire : « cette femme, on sent qu’elle est aimée ». Ou alors : « cette épouse, on sent qu’elle ne se sent pas libre, je me demande comment son mari lui parle ». 

Du coup, je me pose la même question par rapport à nous. L’Eglise. 
Qu’est-ce que l’Eglise dit de son mari, au travers de son comportement ? 
Qu’est-ce qu’on dit de Dieu, même sans rien dire. Même sans en parler. 
Est-ce que les gens, en voyant l’Eglise, se disent : « on voit qu’elle se sait aimée ; elle n’a pas peur de faire faux ; on voit qu’elle se sent libre, qu’elle ose, qu’elle aime ».
Ou alors est-ce qu’ils se disent, en nous voyant vivre : « elle doit avoir un mari très sévère ». 

Quel commentaire faisons-nous naître ?
Qu’est-ce que les gens pensent de notre époux en ne voyant que nous ?  
 

Qu’est-ce que les gens pensent de notre époux en ne voyant que nous ?

Le Christ aime son Eglise ! Plus qu’elle le croit. Plus qu’elle le sait. Il l’aime plus qu’elle-même certainement. 
Et si on essayait de construire notre identité d’église sur le fait que le Christ lui-même nous aime, et qu’il a donné sa vie pour nous. 


Et si le fait de comprendre que Dieu-le-Fils a donné sa vie pour l’Eglise nous aidait à prendre conscience de la valeur infinie que l’Eglise, dont nous faisons partie, a pour Dieu lui-même. 


Il a donné sa vie pour elle.

Ephésiens 5.25, 32 ; Matthieu 9.15

logout-2.png

J'abandonne

J’abandonne, Seigneur,

les propos attristants, dépréciatifs et méprisants que j’ai souvent eu quand je pensais à l’Eglise, quand je parlais de l’Eglise.

 

Je te demande pardon, Seigneur,

 

d’avoir si souvent mal parlé de ton épouse, et je me rends compte que ça t’a attristé. 

nonstop.png

Je suis renouvelé

C’est vrai que je ne comprends pas toujours pourquoi tu aimes avec tant de passion et de patience ton Eglise, Jésus.

 

Mais je crois que tu l’aimes ainsi. Même malgré elle parfois. Et je désire recevoir de toi un amour pour l’Eglise. 


Donne-moi un regard neuf sur ton Eglise. Fais-moi comprendre aussi que, souvent, en bafouant ton épouse et en se moquant d’elle, c’est toi-même que notre monde veut discréditer, c’est de toi qu’il veut se moquer.

 

Permets-moi de ne plus jamais être associé à ça. 

logout.png

Je me revêts

Je me revêt d’un amour nouveau pour ton projet merveilleux de faire de toute les nations, toutes les cultures, toutes les langues, un seul peuple qui se sait aimé de Dieu.

 

Fais-moi aimer ton Eglise, Jésus.

 

Renouvelle mon regard sur ce que l’Eglise fait dans ce monde, et qui parle magnifiquement bien de toi.

Le témoignage du jour

Le sondage du jour

Partage cette méditation à tes amis !

WhatsApp.png