Jour 2 x

TITRE

L’Eternel, notre Dieu, est UN.

Deutéronome 6.4 

 

J’ai longtemps cru, Seigneur mon Dieu, mon Ami, mon Frère, que les qualités que tu avais étaient comme un collier qui parait ton cou… un collier de bonté, de tendresse, de générosité, de présence, …

 

Comme si ces qualités-là étaient des qualités que tu avais. 

Je me suis trompé. 

La bonté, ce n’est pas quelque chose que tu as, c’est quelque chose que tu es. Pareil pour la sainteté, ta justice, ta gloire ou ton amour. Pareil pour toutes les autres qualités de ton être. 

Je crois, Seigneur, que tu n’es pas « morcelé », comme si on pouvait prendre une partie de qui tu es, en détacher une comme on décollerait un post-it pour ne s’intéresser à toi qu’à travers cette face-là, ou pour l’enlever parce qu’elle commencerait à nous gêner, nous déranger. 

 

Tu es UN, et dans ce UN, il y a tout.

Tu es UN, et dans ce UN, il y a tout.

Tout ce que tu es est amour, tout ce que tu es est bonté, tout ce que tu es est lumière, justice, et sainteté. Et puisque tu es UN, impossible pour nous de décoller une seule face de toi, ou une seule qualité. 

Seigneur, donne-moi une juste image de toi, qui me pousse à t’adorer, tellement tu me dépasses. Garde-moi, mon Dieu, mon ami, mon frère, de croire qu’en apprenant qui tu es je te réduise à ma taille, à mon image.

Tu n’es pas une combinaison de plusieurs parties de toi… tu es UN, à l’infini. 

Tu es infini. Tout ce que tu as est infini. Tu es tout ce que tu as. Et tout ce que tu es, tu le contiens en une fois, entièrement et parfaitement.

 

Tout ce que tu es, tu le contiens en une fois, entièrement et parfaitement.

 

Et c’est devant ton ensemble, devant l’ensemble de ce que tu es, que j’incline ma vie, mon entendement, mon intelligence et mon coeur, pour t’adorer. 

 

Mon coeur aspire à toi… fais-moi t’aimer comme je le dois.

Marc 12.29 ; 1 Corinthiens 8.4 ; Esaïe 45.5-6

logout-2.png

J'abandonne

Je t’ai tellement souvent partitionné, Seigneur, alors que tu me dis clairement, dans ta Parole, que tu es UN. TOUT en UN. 

J’abandonne cette notion païenne de multi-théisme, qui t’amoindrit en petites parcelles, et qui me fait croire que tu n’es pas tellement plus grand que moi, au final.

 

J'abandonne cette manière de te concevoir qui me permet aussi de passer sous silence certaines de tes qualités qui me remettent trop en question.  

Pardon pour mon orgueil… 

nonstop.png

Je suis renouvelé

Je fais appel à toi, Esprit de Dieu Tout-Puissant. Viens faire ton oeuvre de révélation dans mes pensées… fais-moi penser à toi justement, droitement.

 

Fais-moi te voir comme tu es, comme tu te révèles. Révèle-moi ton être et ta grandeur. 

logout.png

Je me revêts

Je crois en TOI, mon Dieu.

 

Je me confie en tout ce que tu es. Je me penche en adoration devant toi, mon Dieu.

 

Ta grandeur est infinie. Tu es UN, et dans ce UN , il y a TOUT.

 

Je ne veux plus l’oublier. 

Je t’aime. 

Le témoignage du jour

Partage cette méditation à tes amis !

WhatsApp.png