Jour 25

généreuse
en finance

Cherchez donc aussi à exceller dans cette œuvre de générosité.

2 Corinthiens 8.7

 

Que chacun donne ce qu’il aura décidé en son cœur, sans regret ni contrainte,

car Dieu aime celui qui donne avec joie.

2 Corinthiens 9.7

 

L’argent est un sujet tabou dans notre société et on n’aime pas beaucoup en parler dans l’Eglise non plus ! Mais il n’est pas tabou dans la Bible, qui met souvent en garde contre son pouvoir séducteur et destructeur. Plutôt que d’en faire un dieu et de placer ma confiance dans mes biens, la Bible m’incite à les gérer d’une façon généreuse et désintéressée.

 

" L'originalité de l'approche biblique de l'argent, et singulièrement du message de Jésus, est de transférer la question de l'usage de l'argent du niveau moral au niveau spirituel. L'interpellation lancée au lecteur n'est plus "que fais-tu de ton argent ?" mais "qu'est-ce que l'argent fait de toi"." Daniel Marguerat

L’usage de l’argent est une question spirituelle.

L’usage de l’argent est une question spirituelle parce qu’il montre mes valeurs, mes sécurités, en qui ou en quoi je mets ma confiance. Ainsi l’offrande est un geste qui a toute sa place au sein du culte. Elle exprime ma foi de façon concrète et, en même temps, elle m’aide à me détacher de mes biens pour m’attacher à Dieu.

Un geste d’obéissance, un geste de confiance et un geste de foi tout cela en même temps !

"La libéralité n'est pas le moyen que Dieu utilise pour récolter des fonds, c'est le moyen qu'il utilise pour rendre les hommes conformes à l'image de son Fils." Howard Dayton

Donner de son argent n’est donc pas une façon d’investir dans une église ou une œuvre, ce n’est pas ma contribution à la vie de l’Eglise, ce n’est pas non plus le moyen de se faire bien voir par Dieu ou les autres. Non rien de tout cela !

C’est un geste gratuit qui illustre ma relation à Dieu. Il matérialise en quelque sorte ma confiance et exprime ma reconnaissance et ma dépendance de Dieu, au même titre que la louange ou la prière.

Je peux aussi bien le pratiquer pendant le culte que pendant la semaine. La générosité, c’est avant tout un état d’esprit, une manière de vivre.

Dans ce sens je suis invité à le vivre dans la joie et non la tristesse ou le regret comme… quand je paie mes impôts !!!

Ma générosité matérialise ma confiance en Dieu.

Elle exprime ma reconnaissance et ma dépendance de Dieu,

au même titre que la louange ou la prière.

Pour Dieu, notre attitude est importante. Il aime celui qui donne avec joie. Il n’y a pas d’obligation. Je suis libre. Donner à contre-cœur c’est annuler toute la valeur du geste, ça n’a aucun sens.

 

Vous allez à l'encontre de la Parole de Dieu si vous croyez que la joie est accessoire et que ce qui importe par-dessus tout est la générosité envers les pauvres, que vous ayez envie de donner ou non. Dieu ne se réjouit pas d'une obéissance réfractaire.

John Piper

Dans notre monde, l’argent et le pouvoir sont toujours des priorités. Aucune des révolutions qui ont marqué l’Histoire n’ont remis en cause ces valeurs. Seule la générosité vraiment gratuite, vécue selon les critères bibliques, les remet à leur juste place. La générosité est donc une vraie révolution dans notre monde. Une révolution dans mes priorités, une révolution par rapport à la place de l’argent dans notre société mais aussi une révolution sociale.

 

La générosité est une vraie révolution dans notre monde

 

"Puisque l'argent est indissociablement lié à une distribution inégale et injuste des richesses, apportez le correctif nécessaire. Utilisez-le pour créer la vie." Daniel Marguerat

 

Lorsque le temps de l’offrande arrive le dimanche matin au culte ou lorsque je reçois le bulletin de versement d’une œuvre à la maison, quelle est ma réaction ?

Est-ce que je me sens agressé ou est-ce que je réalise l’importance et la valeur d’un geste tout simple mais qui a tellement d’impact ?

 

Il a un impact pour moi en m’aidant à mettre ma confiance en Dieu et bien sûr qu’il a aussi un impact pour tous ceux qui bénéficient de cette générosité.

Dieu pourrait agir seul, sans ma modeste contribution. La terre et ses richesses sont à lui. Pourtant il désire collaborer avec moi. C’est pourquoi il me confie des biens à gérer. La possibilité de partager ces biens est vraiment une belle opportunité, un cadeau du Seigneur pour moi et pour les autres !

 

Une communauté généreuse en argent est une communauté portée par des membres qui vivent cette générosité au quotidien.

Pour aller plus loin : Daniel Marguerat, Dieu et l’argent Editions Cabidita 

Marc 12.29 ; 1 Corinthiens 8.4 ; Esaïe 45.5-6

logout-2.png

J'abandonne

J’abandonne, Seigneur, mes fausses sécurités basées sur des richesses éphémères.

 

Ma vie t’appartient, Jésus.

 

Et tu me rends gestionnaire de mes biens pour le bonheur du plus grand nombre. Je te remets mon égoïsme et mon manque de joie à donner.

nonstop.png

Je suis renouvelé

Transforme-moi, Seigneur.

 

Tu connais notre culture, et la place que l’argent a dans cette culture.

 

Tu connais ma famille, et la puissance que l’argent a dans ma famille.

 

Transforme-moi, Seigneur, à ton image.

 

Fais-moi te ressembler.

 

Dans la générosité, comme dans l’ensemble de mon caractère.

logout.png

Je me revêts

Je me revêts de ta manière de votre l’argent.

 

Je me revêts de ta générosité, Jésus.

 

Merci d’être généreux avec tes enfants. Tellement généreux.

Le témoignage du jour

Le sondage du jour

Partage cette méditation à tes amis !

WhatsApp.png