Jour 29

communauté
apostolique

–  Et vous, leur demanda-t-il, qui dites-vous que je suis ?

 Simon Pierre lui répondit : Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant.

Jésus lui dit alors : Tu es heureux, Simon, fils de Jonas, car ce n’est pas de toi-même que tu as trouvé cela. C’est mon Père céleste qui te l’a révélé. Et moi, je te déclare  : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, contre laquelle les portes du séjour des morts ne prévaudront pas.

Si on se remet dans le contexte, on est au 1er siècle de notre ère, et chaque ville, pour se défendre, avaient une porte principale, une porte immense, bien gardée, et dont les tenants étaient extrêmement bien solidifiés.

 

Et pour ouvrir ces portes, pour les défoncer, il fallait un immense bélier - pas un mouton, hein ! - un engin de guerre, fait d’un tronc d’arbre, avec 200 à 300 poignées, tenues par 200 à 300 soldats qui utilisaient cet outil pour enfoncer les portes des villes qui s’étaient abritées et avaient fermé leurs portes.

 

« Tu es Pierre, et sur cette pierre j’édifierai mon Eglise, contre laquelle les portes de la mort elle-mêmes ne prévaudront pas ». Ce texte est le seul où Jésus décrit l’église telle qu’il la voit, avant qu’elle n’existe, et l’image qu’il nous en donne, c’est une image offensive.

Ce texte est le seul où Jésus décrit l’église telle qu’il la voit,
avant qu’elle n’existe, 
et l’image qu’il nous en donne, c’est une image offensive.

Image de Mohamed Nohassi

Comme si Jésus nous disait : ce que j’ai à coeur, ce que je veux bâtir, c’est un sytème de relation et de projets qui permettra de libérer ceux qui sont retenus prisonniers derrière les portes du séjour des morts ... qu’ils soient esclaves du mensonge, prisonniers de la honte, étouffés par la culpabilité, bloqués par des peurs, enfermés par des pensées de mort, ligotées par la colère et la rébellion, ou aveuglés par le désespoir.

 

Face à la puissance d’amour de l’Eglise que Jésus désire construire, les portes du séjour des morts ne tiendront pas. Les battants du mensonge et de la culpabilité finiront par céder devant la vérité et le pardon que vous porterez en vous. Les  gonds de la peur, les charnières de la honte ne tiendront pas face aux élans de l’adoration et du salut que Jésus apporte à chaque personne qui met sa confiance en Lui. Le verrou de l’inconduite ne tiendra pas face à la joie de se savoir justifié et sanctifié par le sacrifice de Jésus.

« Tu es Pierre, et sur cette pierre j’édifierai mon Eglise,
contre laquelle les portes de la mort elle-mêmes ne prévaudront pas »

 

Un MOI pour aimer l’Eglise, c’est un mois pour comprendre que l’Eglise que Dieu construit, c’est une église déterminée à amener plus loin qu’en son sein les valeurs du royaume de Dieu.

Une église motivée par l’amour de Dieu, déterminée à frapper contre les portes du séjour des morts, assurée qu’un jour, les battants céderont.

Une église déterminée à faire régner les valeurs du royaume de Dieu dans des lieux qui, pour l’instant, ne sont pas habités par lui.

Une église déterminée à faire régner les valeurs du royaume de Dieu dans des lieux qui, pour l’instant, ne sont pas habités par lui.

 

Bien entendu, l’image offensive utilisée par Jésus s’arrête là ! … ça ne se fait pas par la force, tout ça. Jamais. Mais par la compassion de coeurs épris de Dieu, et remplis de l’amour de Dieu pour ce monde. Remplis de l’amour de Dieu pour les personnes qui vivent dans ces séjours de morts, derrière ces portes-là.

La promesse, c’est que les portes du séjour des morts ne prévaudront pas.

Que cette promesse vienne renouveler notre espérance et notre persévérance à prier pour nos proches pour lesquels nous prions depuis des années, et où les situations ne semblent pas changer.

Les portes du séjour des morts ne prévaudront pas face à la détermination de l’Eglise que Jésus bâtit.

C’est sa promesse.

Qu’elle nourrisse notre espérance ce matin.

Ce n’est pas l’église de Dieu qui a une mission dans ce monde ;

c’est le Dieu de mission qui a une église dans ce monde

Jean 10.10

logout-2.png

J'abandonne

L’Eglise que tu vois, Seigneur, c’est une Eglise qui ne baisse pas les bras devant les portes fermées de l’enfermement humain.

 

Aide-moi, Jésus, à avoir la même pensée que toi, quand je pense à l’Eglise d’aujourd’hui.

nonstop.png

Je suis renouvelé

Renouvelle-moi, Jésus, par ton Esprit, pour que je retrouve, dans ma vie, cette force de percussion devant des défis qui me paraissent trop grand.

logout.png

Je me revêts

Je me revêts de ton amour pour ce monde, de ton amour pour ceux qui sont retenus prisonniers par la mort dans toutes ses formes.

 

Fais-nous retrouver, Jésus, en tant qu’Eglise, cette force de percussion devant la puissance de la mort.

 

Toi le Ressuscité, revêts nous de ton Esprit de Résurrection.

Le témoignage du jour

Partage cette méditation à tes amis !

WhatsApp.png