Jour 30

communauté
évangéliste

L’homme qui avait été libéré des esprits mauvais lui demanda s’il pouvait l’accompagner, mais Jésus le renvoya en lui disant  : Retourne dans ta maison et raconte tout ce que Dieu a fait pour toi  !

Alors cet homme partit proclamer dans la ville entière tout ce que Jésus avait fait pour lui.

Luc 8.38-39

 

Mais le Saint-Esprit descendra sur vous  : vous recevrez sa puissance et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’au bout du monde.

Jésus, en Actes 1.8

 

Il y a quelques mois, alors que j’animais la louange un dimanche, entre deux chants, je reçois le terme « avortement » dans mes pensées… Surpris,  je n’ai pas su qu’en faire.  
On en a reparlé en équipe pastorale, et il nous a semblé que Dieu nous appelait à « évangéliser » ces bulles de nos vies qui restent tabou, dont on ne parle pas, et qui sont porteuses de honte, de tristesses, de lourdeur. J’ai nommé l’avortement, on pourrait en citer bien d’autres… 

Evangéliser ces thématiques et ces lieux de nos vies. Proclamer la bonne nouvelle dans ces contrées de nos vies qu’on désire cacher à Dieu. Apporter lumière, pardon, grâce et réconciliation dans ces profondeurs-là. On en a tellement besoin. Les annoncer déjà dans nos vies à nous. Accueillir le message de la bonne nouvelle dans tous les secteurs de nos vies. 

Et annoncer la lumière de ce cadeau de Dieu à ceux qui, comme dans le texte de Luc 8, vivent encore dans les tombeaux de la culpabilité et de la honte. Dire que Dieu pardonne, même ça. Proclamer que le sacrifice de Jésus est suffisant pour couvrir toutes les choses qu’on aimerait tant cacher, mais qu’on a faites quand même. 
Et puis être témoin, dans ces sphères, de la bonne nouvelle que Dieu est pour nous, de la bonne nouvelle de ce que Dieu a fait pour nous. 

Être. Témoin. 

L’Evangile, c’est une bonne nouvelle à recevoir. Pas un bon conseil à suivre. 

Bien sûr, il y aura toujours des personnes qui seront plus douées que nous pour bien expliquer ce que Dieu a fait, pour inviter leurs auditeurs à une prise de décision, pour prolonger l’appel de Dieu dans la vie de ceux à qui ils parlent. Bien sûr … 
N’empêche que ce ne sont pas uniquement ces personnes-là que Dieu appelle à être témoin. Mais toute son église. Tous ses enfants. 

Exprimer - de manière verbale ou non-verbale - que Dieu prend soin de nous, qu’il pardonne gratuitement, qu’il relève et transforme. Etre témoin de son action dans nos vies. 

Nos contemporains ont tellement besoin de savoir que Dieu peut les visiter. Ne nous y trompons pas, le coeur humain meurt de soif. Il aspire à rencontrer Celui, seul, peut le désaltérer.  
 

Dans chacun de nos coeurs, il y a un besoin qui résonne 
qu’on essaye de faire taire, mais qui crie comme personne 
j’ai besoin qu’on m’aime, besoin d’être aimé
sans raisons même … juste me savoir aimé. 

Fils aimant

Etre témoin de l’Evangile, c’est être témoin de la bonne nouvelle que Dieu est pour nous. De la bonne nouvelle de ce que Dieu a fait pour moi.

Et le vivre, cet Evangile. Le vivre comme une bonne nouvelle sur ma vie. Une bonne nouvelle qui couvre mon passé, restaure mon présent et m’ouvre l’éternité.

 

Une bonne nouvelle qui couvre mon passé,

restaure mon présent et m’ouvre l’éternité.

L’Église, en tant que communauté évangéliste, c’est une église qui amène la lumière de la bonne nouvelle dans tous les lieux où elle ne se vit pas encore.

Luc 4.18-21 et Luc 8.40-56

logout-2.png

J'abandonne

Tu as touché ma vie, Seigneur.

 

Tu m’as visité. Ton action dans ma vie a transformé certaines partie de moi, en a guéri d’autres.

 

Certaines sont encore en chantier, c’est vrai. N’empêche … ce n’est pas rien, ce que tu as fait dans ma vie. Non, ce n’est pas rien.

 

J’abandonne ce mensonge qui me fait croire que je n’aurais rien à partager, rien à apporter aux autres. Ce n’est pas vrai.

nonstop.png

Je suis renouvelé

Tu fais de moi un témoin, Jésus. Un témoin de cette bonne nouvelle que tu es pour moi.

 

J’accepte que tu fasses de moi un témoin. Renouvelle en moi l’envie d’être témoin de ta grâce.

 

Dans mon monde. Dans mon quartier. Dans ma maison.

logout.png

Je me revêts

Je reçois, Jésus, comme tout à nouveau, ton Esprit Saint, comme une puissance qui transforme ma faiblesse en hardiesse, qui sublime mes peurs et ma timidité pour pouvoir exprimer ta fidélité.

Le témoignage du jour

Partage cette méditation à tes amis !

WhatsApp.png