Psaume 119

Je me fatigue à chercher ton secours, j'attends avec espoir ce que tu diras.
Mes yeux s'épuisent à scruter ton message, et je demande : « Quand me consoleras-tu ? » Ridé comme une outre exposée à la fumée, je n'oublie pourtant pas ta volonté. Combien de jours de vie me donnes-tu encore ? Quand appliqueras-tu ton jugement contre mes persécuteurs ?
Des insolents sans égard pour ta loi creusent une fosse pour moi. Tes commandements sont tous pleins de vérité. On me poursuit pour de faux motifs, secours-moi. J'étais à terre, j'ai vu la mort de près, mais je n'ai pas abandonné tes exigences. Selon ta bonté, rends-moi la vie pour que j'observe tes ordres.
Psaume 119.81-88 (Bible en français courant)

Je peux demander : 

Aide-moi à continuer à faire confiance à Ta Parole même si on se moque de moi et que c’est difficile de croire encore en Toi !

family.png

13 mai

Un texte qui fait autorité

Lorsque Dieu parle, il y a toujours un effet. Il n’y a pas besoin d’arriver au deuxième chapitre de la Genèse pour se rendre compte qu’il y a une puissance inégalée, une autorité sans mesure, dans chacune des paroles que Dieu prononce.

Dieu dit : – Que la lumière soit !

Et la lumière fut.

Genèse 1.3

 

Dieu parle et la chose arrive. Dieu demande de la lumière et la lumière vient. Dieu fixe les limites du ciel, de la terre et de la mer et l’ensemble des éléments lui obéissent et se coordonnent de manière extraordinaire. C’est la Parole de Dieu ! Sa Parole fait autorité puisqu’il est lui-même l’autorité (Rm 13.1 ; Mt 24.35). Qu’elle soit prononcée ou
« inscripturée », elle fait autorité.

C’est la Parole de Dieu.
Qu’elle soit prononcée ou inscripturée, elle fait autorité.

 

Il y a quelques années, un membre de ma famille, peu avant son décès, avait décidé d’écrire son testament. J’ai donc appelé un notaire pour savoir comment il fallait s’y prendre. Je me souviens que le notaire avait insisté sur deux choses : il fallait d’une part que le texte soit cohérent vis-à-vis de la loi en vigueur (on ne peut pas aller contre), et il fallait aussi que la personne signe elle-même le testament.

 

Quelques temps plus tard, au moment de remettre ce testament au notaire, il a vérifié ces deux éléments. Il s’est d’abord assuré qu’il avait bien été signé par la bonne personne, qu’il reflétait bien sa volonté. Ensuite, il s’est assuré de sa fiabilité : il était bien authentique et il ne comportait pas de contradictions ni d’incohérences ou d’erreurs. 

Dès cet instant, ce testament faisait autorité. C’était la conséquence logique du fait qu’il était fiable et qu’il reflétait bien la parole de cette personne.

 

C’est exactement la même réalité qui se joue avec la Bible : puisqu’elle est inspirée de Dieu et qu’elle est fiable, la Bible fait autorité.

 

Puisqu’elle est inspirée de Dieu et qu’elle est fiable, la Bible fait autorité.

aaron-burden-cmIqkMPfpMQ-unsplash.jpg

Si la Bible n’avait pas été inspirée par Dieu ou si sa fiabilité était remise en question, alors elle ne serait qu’un livre comme les autres. Nous n’aurions alors aucune raison de nous intéresser à elle, et encore moins de construire notre vie sur ce qu’elle dit. Mais puisque l’on sait – et que l’on croit ­– que l’Écriture est la Parole inspirée du Dieu créateur, éternel et souverain, et que cette parole est fiable, alors elle fait autorité.

 

C’est tellement rassurant, pour ma vie, de comprendre que la Bible fait autorité. C’est rassurant parce que je peux me reposer sur ce qu’elle dit. C’est elle qui fait autorité, c’est elle qui a le dernier mot, et pas moi. Et ce qui est rassurant, c’est que, contrairement à moi, la Bible ne change pas ! Son message est vrai et éternel, peu importe mes états d’âme.

 

Mes émotions ne sont pas Dieu. Dieu est dieu. Mes émotions ne définissent pas la vérité.
La Parole de Dieu définit la vérité.

John Piper

 

Lorsque je ne suis pas sûr d’être aimé ou lorsque je perds le sens de ma vie sur cette terre, c’est la Parole de Dieu qui fait autorité, au-delà de mes émotions du moment. Elle dit que je suis aimé et qu’il y a un sens à mon existence ici-bas. Et je la crois.

 

Lorsque je doute de mon salut, c’est la Parole de Dieu qui fait autorité, au-delà de mes doutes. Elle me dit que je suis fermement tenu par sa main, et je le suis. Que je le sente ou non.

 

Ce n’est pas moi qui définis ce qui est vrai et ce qui fait autorité, c’est la Parole de Dieu. C’est un message vivant, un socle solide sur lequel je peux me reposer, sur lequel je peux faire reposer ma vie.

Savoir-a-avoir-200x231.png

DU SAVOIR À L'AVOIR

Merci Seigneur parce que je peux me reposer sur ta Parole.

 

Elle est tellement plus fiable que mes pensées du moment ou que mes sentiments. 

C’est ta Parole, et non la mienne, qui a le dernier mot.

 

C’est tellement rassurant.

Merci mon Dieu. 

Le témoignage du jour

Partage cette méditation à tes amis !

WhatsApp.png