Psaume 119

Seigneur, ta parole subsistera toujours, elle a sa place éternelle dans le ciel.
Ta fidélité dure de siècle en siècle. Tu as fondé la terre, elle tient bien en place ;
tout subsiste aujourd'hui grâce à ta décision, car tout l'univers est à ton service.
Sans ta loi, qui me ravit, la misère aurait eu raison de moi.
Jamais je n'oublierai tes exigences, car c'est par elles que tu me fais vivre.
Je suis à toi, sauve-moi, car je me soucie de tes exigences. Des méchants guettent l'occasion de m'abattre, mais je reste attentif à tes ordres. J'ai vu que tout a une fin, mais ton commandement est sans limites.
Psaume 119.89-96 (Bible en français courant)

Je remercie Dieu : 

Je peux faire confiance à toutes tes décisions car elles sont bonnes pour TOUJOURS ! Merci !

family.png

Aujourd'hui, ne manque pas, ci-dessous, l'histoire pour les enfants !

14 mai

Un texte qui fait autorité, même quand ça me dérange

La Bible fait autorité. On l’a dit, on l’a vu, on le croit et on l’a lu. C’est rassurant, c’est reposant, mais ça peut aussi parfois être un peu « piquant » !

 

De la même manière que la fiabilité de la Bible vient à la fois m’apaiser et me déstabiliser, son autorité peut aussi parfois sembler difficile à accepter dans des domaines plus éloignés de ma réalité.

 

Dire que la Bible fait autorité, c’est dire qu’elle fait aussi autorité là où je ne le vis peut-être pas encore. Lorsque la Bible parle de pardon et de relations, elle fait autorité. Lorsque la Bible parle de préjugés ou de mauvaises pensées, elle fait autorité aussi. Lorsqu’elle parle d’argent, de sexualité ou encore de convoitise, elle fait encore autorité.

 

Dire que la Bible fait autorité, c’est dire qu’elle fait aussi autorité là où je ne le vis peut-être pas encore.

 

Même s’il m’arrive d’être en décalage avec ces réalités-là, ça n’empêche pas à ces paroles-là de Dieu de faire aussi autorité. Tout comme ça n’empêche pas non plus à ces paroles – pouvant parfois sembler difficiles à vivre ou à accepter – d’être un cadeau sublime de Dieu pour ma vie.

Même si elles me piquent, ou qu’elles me dérangent, elles sont un cadeau sublime à vivre parce qu’elles font partie du tout. Elles font partie du cadeau sublime de Dieu pour nous !

 

Tout comme une limite de circulation à 30 km/h peut me sembler difficile à accepter lorsque j’ai envie d’avancer, cette même limite est un cadeau sublime et sécurisant pour les enfants qui jouent dans les rues de ce même quartier – et encore plus pour leurs parents.

 

Tout est question de perspective, de ma perspective. Tout dépend de l’écart entre ma réalité et ce qui fait autorité, que cela soit pour un panneau de signalisation ou pour une parole de l’Évangile. Soit ça fait du bien, soit ça pique, mais ça ne change pas le fait que ça fasse quand même autorité.

 

Soit ça fait du bien, soit ça pique, mais ça ne change pas le fait que ça fasse quand même autorité.

thomas-verbruggen-5A06OWU6Wuc-unsplash.jpg

L’autorité des Écritures est cohérente, même les aspects de cette autorité qui me piquent parfois. Spécialement ceux dont j’ai de la peine à voir le sens ! Ils sont là pour ma sécurité. Ils sont là pour me garder sur le chemin.

Ce n’est jamais l’autorité de la Parole de Dieu qui est en décalage avec ma réalité. C’est ma propre réalité qui est en décalage avec cette autorité.

Ce n’est jamais l’autorité de la Parole de Dieu qui est en décalage avec ma réalité.

C’est ma propre réalité qui est en décalage avec cette autorité.

 

Croire – et vivre – l’autorité des Écritures (dans son entièreté), c’est dire que Dieu est Dieu. C’est lui laisser sa place de maître, de Créateur, de Souverain… et lui faire confiance. C’est un acte de foi.

 

Si vous choisissez ce que vous voulez croire et que vous rejetez le reste,
comment aurez-vous un Dieu qui pourra vous contredire ?

Timothy Keller

 

Vivre chaque jour l’autorité des Écritures, c’est laisser à Dieu la possibilité qu’il soit véritablement Dieu dans ma vie. C’est lui donner autorité sur ma vie. C’est lui laisser la possibilité d’avoir le dernier mot et même de me contredire.

 

C’est parfois difficile, c’est vrai. Ça peut « piquer » aussi. Mais c’est toujours un cadeau. Parce que ça m’aide, parce que ça me guide, parce que ça me permet de grandir dans la foi, en sécurité, en me sachant parfaitement aimé de celui qui sait tout, même lorsque moi je ne le sais pas encore.

 

Qu’est-ce qu’un chrétien ? ... Un homme qui reconnaît l’autorité de la Parole de Dieu et qui y soumet sa vie.

James Packer

Savoir-a-avoir-200x231.png

DU SAVOIR À L'AVOIR

Me voici devant toi Seigneur.

 

Je reconnais que je ne comprends pas tout. Je reconnais que je suis parfois un peu dérangé par ce que je lis dans ta Parole. Je ressens parfois un décalage entre ma réalité et les celles de l’Évangile.

 

Mais je reconnais que tu es Dieu et que je ne le suis pas. Je reconnais mes limites et je reconnais que tu n’en as pas. Je reconnais ma finitude et ton infinitude.

 

Et j’accepte, par la foi, que ta Parole fasse autorité sur ma vie. Toute ta Parole. Toute ma vie.

 

Amen.

saviez-vous_logo.png

Savais-tu que si tu ouvres ta Bible pile au milieu, tu tomberas sur ce verset des Psaumes :

Mieux vaut chercher un refuge en l’Eternel que de mettre

votre confiance dans l’homme.

Psaume 118.8

Comme quoi, la Bible est remplie de sagesse, non seulement du début à la fin, mais aussi pile-poil au milieu :-)

adi-goldstein-FU5uVjZSMMw-unsplash.jpg

LE coin de l'enfance

Découvre aujourd'hui, en vidéo, la première partie d'une histoire racontée par Prisca. Pour connaître la suite (et fin !) de cette histoire, il faudra revenir samedi prochain :-)

Le témoignage du jour

Partage cette méditation à tes amis !

WhatsApp.png