Psaume 119

Seigneur, accueille ma plainte avec bienveillance ; tu l'as promis, donne-moi du discernement. Que ma supplication arrive jusqu'à toi ; tu t'y es engagé, libère-moi.
Que mes lèvres proclament ta louange, car tu m'enseignes ta volonté.
Que ma langue célèbre ta parole, car tes commandements sont tous justes.
Que ta main soit là pour me venir en aide, car j'ai choisi tes exigences.
Seigneur, mon grand désir c'est que tu me sauves, et ce qui me ravit, c'est ta loi.
Que je puisse vivre pour te louer, et que tes décisions me soient une aide !
Je suis errant, comme une brebis égarée ; viens me chercher, moi ton serviteur, 
car je n'oublie pas tes commandements.
Psaume 119.169-176 (Bible en français courant)

Je peux demander : 

Je suis heureux car tu m’apprends par Ta Parole ce que tu veux que je fasse. 

family.png

Jour 25

Un message vivant

Tu t’imagines si, en visitant le Musée Rembrandt à Amsterdam, ce soit Rembrandt lui-même qui apparaisse et t’explique ses tableaux, ses toiles, ses astuces : « tu vois, là, c’est la main de ma fille que j’ai dessiné sur ce personnage, et là, sur ce visage, ce sont les traits de mon oncle que j’aimais tant et que je venais de perdre. » 

 

Tu t’imagines si, en lisant les « Pensées de Pascal », ce soit Blaise Pascal lui-même qui te les lise ? Et qu’il t’explique non seulement ses mots, mais aussi son coeur. Qu’il te les lise avec son tempérament, ses sentiments, son attention, son intonation. 

 

Tu t’imagines si, en travaillant au piano une cantate de Bach, ce soit Jean-Sébastien lui-même, à tes côtés, sur le tabouret du piano, qui t’explique comment la jouer ? Comment elle lui est venue à l’esprit, cette mélodie … « c’était la première fois que je voyais la mer, et que j’entendais sa force, et son rythme. Toujours le même rythme. Une immense étendue, presque infinie, une force colossale … et toujours le même rythme, toujours des vagues… et en écoutant le bruit des vagues, tu peux percevoir plusieurs élans. C’est en entendant la mer que cette mélodie m’est venue. Essaye de l’interpréter comme ça, Gilles, ok ? » … ok … 

 

Tu t’imagines ? … Je peux te dire que je ferais tout pour que Jean-Sébastien reste à mes côtés, qu’il ne parte pas donner une leçon à un autre élève, et qu’il reste à manger à la maison ! Quitte à manger vegan s’il le fallait ! 

Seulement, rien de tout cela n’est envisageable, puisque chacun de ces illustres personnages sont morts. Leur esprit ne parle plus, ne crée plus, ne dessine plus. C’est fini. 

mukuko-studio-tPKQwYHy8q4-unsplash.jpg

La Bible, c’est le seul livre où l’Esprit qui a inspiré les mots et insufflé les paroles est encore vivant aujourd’hui.

La Bible, c’est le seul livre où l’Esprit qui a inspiré les mots et insufflé les paroles est encore vivant aujourd’hui.

 

L’auteur du texte est encore vivant. Il peut me parler. 

L’Esprit Saint, qui a inspiré Esaïe, Luc, David, Moïse ou Jérémie, peut « s’asseoir » à mes côtés,  sur le tabouret de ma vie, et m’expliquer, me parler, m’aider à interpréter.


L’Esprit saint peut accompagner ma lecture de sa présence. 

Voilà ce qui fait de la méditation et de la lecture de la Bible une expérience si nourrissante et enrichissante ! L’auteur du texte écrit est encore en vie. Mieux même. L’auteur du texte vit en moi, par son Esprit. Il peut éclairer de sa présence les mots et les silences.

Il peut éclairer de sa présence les mots et les silences.

 

Ce que je ne peux dire ni à Jean-Sébastien Bach, ni à Blaise Pascal, ni à Rembrandt, je peux le dire à l’Auteur des paroles des Psaumes ou des Evangiles : « Reste avec nous, Seigneur, le soir approche, le jour décline. » (Luc 24.29)

Savoir-a-avoir-200x231.png

DU SAVOIR À L'AVOIR

Merci d’accompagner tes paroles de ta présence, de ta lumière, de ton espérance pour que je les comprennes comme tu as voulu que je les comprennes. Merci pour ton Esprit qui m’aide à comprendre non seulement la lettre de ta parole, mais son esprit.

Viens inspirer ma lecture de ta Parole, Seigneur, comme tu en as inspiré l’Ecriture. 

Fais-moi aimer prendre ce temps avec toi.

Amen 

saviez-vous_logo.png

Savais-tu qu'après 13 ans de travail acharné (1998-2011), le calligraphe Donald Jackson a terminé la Bible de St-Jean. il s'agit d'une version moderne de la Bible entièrement écrite et illustrée à la main.

 

La Bible de St-Jean est composée de 7 volumes, elle contient 1'150 pages au total et pèse près de 70kg. Chacun de ses 775'000 mots a été minutieusement écrit à la main – au moyen de véritables plumes – par une équipe de scribes utilisant une encre de Chine vieille de 130 ans.

La création de cette Bible a coûté à l'université et à l'Abbaye de St-Jean (USA) un montant estimé à 8 millions de dollars ! Si voua le souhaitez, vous pouvez vous en procurer un exemplaire pour la modique somme de 140'000 dollars.

 

Ci-dessous, une petite vidéo des pages des Évangiles et des Actes.

Le témoignage du jour

Partage cette méditation à tes amis !

WhatsApp.png