Psaume 119

Me voilà par terre, dans la poussière ; rends-moi la vie, comme tu l'as promis. Je t'ai raconté ma vie, tu m'as répondu ; enseigne-moi ta volonté. Fais-moi comprendre le sens de tes exigences, pour que je réfléchisse à ces merveilles.
Le chagrin me fait verser des larmes, relève-moi, comme tu l'as promis.
Tiens-moi loin des pratiques mensongères, et dans ta bonté, fais-moi connaître ta loi. J'ai choisi de te rester fidèle, je me suis soumis à tes décisions. Je m'attache à ce que tu m'as ordonné ; Seigneur, ne me laisse pas dans l'humiliation. Je cours sur le chemin que tu m'ordonnes, car tu m'as ouvert l'esprit.
Psaume 119.25-32 (Bible en français courant)

Je peux demander : 

Seigneur, aide-moi à connaître et à aimer tes ordres pour faire ce que Tu veux, car je veux être heureux !

family.png

Jour 4

Un trésor de l'humanité

Un seul livre, et combien de paroles d’orfèvres ? Combien de conseils judicieux ? Combien de clés pour nos vies ?

Un seul livre, et soixante-six livres, en même temps. Un ensemble. Une ligne rouge qui traverse l’ensemble. Dans toute l’histoire de l’humanité, aucun autre livre, aucune autre civilisation, aucune autre recherche religieuse n’a délivré le même message que ce livre. La Bible.

Ce que nous avons entre les mains est un trésor de l’humanité. Assurément. Peut-être même le plus grand.

La Bible que tu as entre tes mains est un trésor de l’humanité. Assurément. Peut-être même le plus grand.

 

Un trésor, déjà, à lui tout seul, avec la langue hébraïque inventée pour l’écriture de l’Ancien Testament. Cette écriture – encore utilisée aujourd’hui ! – tellement plus simple, flexible et inventive que l’écriture cunéiforme ou les hiéroglyphes, n’existait pas avant la mise par écrit du Pentateuque, par Moïse. Est-ce Moïse qui a trouvé cette manière d’écrire « tout seul » ? Ou cette inventivité lui a-t-elle été soufflée par Dieu ? Je vous laisse répondre par vous-mêmes.

Ce que je veux dire, c’est que, même si son contenu n’était pas intéressant, et même si on n’avait découvert qu’un ou deux chapitres de la Genèse, le simple fait que ce livre soit écrit dans une langue tellement maniable et moderne est à lui seul un trésor de l’humanité. 

 

Mais la Bible est en plus un trésor d’intérêt et de sagesse. Une sagesse pratique avec le livre des Proverbes. 

Un trésor de louange et de prières inspirées, en lien avec notre quotidien, nos luttes, nos révoltes avec le livre des Psaumes.

Un trésor de prophéties avec tous les écrits tellement précis et réalisés.

Un trésor de finesse de réflexion avec l’approche philosophique de l’Ecclésiaste - longtemps mon livre préféré ! Son « Il y a un temps pour tout » (Eccl 3.1) est toujours dans le langage courant, presque trois mille ans après sa première utilisation. 

 

Un seul livre qui traverse les générations, les siècles, les millénaires. Un même livre qui traverse les cultures babyloniennes, araméennes, judaïques, et hellénistes.

La Bible, comme trésor de l’humanité, devient sublime quand on regarde attentivement, comme à la loupe, les précisions avec lesquelles la vie de Jésus est annoncée dans chacun des livres de l’Ancien Testament.

Sa conception, son lieu de naissance, sa tribu, sa famille, son caractère, son ministère ; tout y est. 

Et plus on s’approche de sa mort, plus les détails sont saisissants : son arrivée à Jérusalem : sur un âne (Za 9.9) ; sa trahison : par un proche (Ps 41.10) ; le montant de sa trahison : trente deniers (Za 11.12) ; le sort de sa tunique : tirée au sort par des soldats (Ps 22.19) ; ses souffrances : ses mains et ses pieds seront transpercés (Ps 22.17) ; sa mort :  son corps sera percé (Za 12.10), aucun de ces os ne sera brisé (Ps 34.21).

Tous ces événements sont prédits, des centaines d’années en avance.

En y réfléchissant bien, ça donne le tournis.

En y réfléchissant bien, ça donne le tournis. 

anne-nygard-v5mEr9CfG18-unsplash.jpg

Ça ne convaincra peut-être que les convaincus, mais un scientifique, Pierre Stoner, a tenté de calculer la probabilité que huit des quarante-huit plus importantes prophéties de l’Ancien Testament se réalisent dans la vie d’un seul homme. Il est arrivé à la conclusion qu’il n’y avait qu’une chance sur 100’000’000’000’000’000 pour que ça arrive (1 sur "10 puissance 17").

 

En poussant plus loin sa réflexion, Stoner arrive à 1 chance sur "10 puissance 157" pour que se réalisent les quarante-huit prophéties les plus importantes de l’Ancien Testament dans la vie d’un seul homme. Quand on sait qu’il y a plus d’une centaine de passages qui dérivent l’identité et l’action du Messie dans l’Ancien Testament, on se rend compte que la venue de Jésus et sa correspondance parfaite à toutes ces prophéties ne répondait pas à un hasard, mais à un plan.

 

Un plan magistral. Un plan détaillé. Un trésor de précision. Un trésor de l’humanité. 

 

Un peu comme quand on regarde les étoiles et qu’on prend conscience que l’univers est tellement plus grand que ce qu’on avait imaginé, en étudiant la Bible, on prend conscience que la manière dont Dieu se révèle dans sa Parole est tellement plus profonde, plus vaste et plus riche et plus préméditée qu’on ne l’avait imaginé jusque-là.

Dieu nous parle.

C’est saisissant.

Savoir-a-avoir-200x231.png

DU SAVOIR À L'AVOIR

Merci Seigneur pour le trésor de précision, de conseils, de sagesse, d’intelligence, et de clés pour ma vie que ta Parole renferme. Je te bénis de me parler par elle.

Cette précision, spécialement dans l’annonce de ta venue, me permet aussi de baser ma foi sur une réalité objective. J’en avais besoin. Tu le savais.

Fais naître en moi un coeur qui aime méditer, connaître et obéir à ta Parole. J’en ai besoin. Tu le sais.

 

Merci. 

saviez-vous_logo.png

Si tu aimes les chiffres, ceux-ci en lien avec la Bible, devraient t'intéresser...​

3

C'est le nombre de langues originelles avec lesquelles la Bible a été écrite : l’hébreu et l’araméen pour l’Ancien Testament et le grec pour le Nouveau.
Trois est aussi le nombre de continents où la Bible a été originellement écrite : l’Europe, l’Asie, et l’Afrique.

2530

En 2014, la Bible entière ou certaines de ses portions, avaient été traduites en plus de 2 530 langues et dialectes, incluant 55 langues des signes. C’est de loin le livre le plus traduit au monde.

40

C'est le nombre approximatif d’auteurs que Dieu utilisa pour écrire la Bible sous l’inspiration du Saint-Esprit.

1500

Le nombre approximatif d’années qui sépare la rédaction du premier livre de la Bible (Genèse) jusqu'au dernier (Apocalypse).

21

C'est le nombre de lettre (en français) du mot le plus long de la Bible (Ésaïe 8.3), qui est aussi le plus long nom (et un choix potentiel pour le prénom de votre prochain enfant…) : Maher-Schalal-Chasch-Baz !

Le témoignage du jour

Partage cette méditation à tes amis !

WhatsApp.png