top of page
life-insurance.png

Sa conduite de Vie

Suivre le Christ, c’est s’inspirer de sa manière de conduire sa vie. C’est non seulement croire en lui, mais croire comme lui. Pas seulement vivre pour lui, mais vivre comme lui. 

 

Sa conduite de vie est inspirante. C’est en vivant à son image, à sa suite, à sa ressemblance, qu’on découvre le sens profond et la raison de notre vie sur cette terre. 

 

Que le Christ vous inspire !  

1 mai

Une identité fondée danS la Parole de Dieu

Tout le peuple venait se faire baptiser, et Jésus fut aussi baptisé.

Or, pendant qu’il priait, le ciel s’ouvrit et le Saint-Esprit descendit sur lui,

sous une forme corporelle, comme une colombe.

Une voix retentit alors du ciel : Tu es mon Fils bien-aimé, tu fais toute ma joie.

Luc 3.21-22

 

Qui me dit qui je suis ? Qui en a l’autorité ? À qui je laisse cette autorité sur ma vie ? 

Mes parents ? Mon cercle d’amis ? Mes réussites ? Mes échecs ? 

 

Naturellement, on donne à nos supérieurs ou à nos actions l’autorité de nous dire qui nous sommes. Une série de réussites et nous nous sentons être quelqu’un. Une série d’échecs et nous voilà anéantis. Une parole dévalorisante d’un prof et nous nous sentons nuls. Une flatterie d’une collègue et nous bombons le torse. 

 

Qui suis-je ? Et qui a le droit de me le dire ?

Qui suis-je ? Et qui a le droit de me le dire ?

 

La notion d’identité est essentielle et primordiale dans nos vies. Certains passent leur vie entière à la chercher, sans jamais trouver la réponse.

Cette recherche surgit avec beaucoup de force à l’adolescence, c’est certain, mais pas uniquement. À chaque changement de vie, à chaque échec, chaque rupture. 

 

Qui suis-je ? Et qui a l’autorité pour me le dire ? La réponse à ces deux questions va déterminer ton être, ta vie, tes choix. Ce n’est pas rien.

 

Dans les évangiles, nous voyons que Jésus n’a pas bâti son identité sur ses réussites, ni sur ses échecs. Il ne l’a pas bâtie non plus sur les ovations de la foule, ni sur les imprécations des chefs religieux. Il l’a bâtie sur les paroles de son Père. « Tu es mon Fils bien-aimé, tu fais toute ma joie. » 

 

Jésus a bâti son identité sur les paroles de son Père céleste. Point.

 

Jésus a bâti son identité sur les paroles de son Père céleste. Point.

La clé de son identité, et de son ministère du coup, se jouait là. Satan le savait ; c’est là qu’il attaque : « … si tu es le fils de Dieu, … ». Il sème le doute pour pouvoir récolter la crainte et la méfiance.

 

Dans ses essais de tentations et d’intimidations, Satan vise l’identité de Jésus, et ce sur quoi il la fonde. Il pousse Jésus à faire dépendre son identité de ses actions, jusqu’aux dernières heures : « si tu es le Fils de Dieu, descends de ta croix ». 

timothy-eberly-U4UwzRSns6M-unsplash.jpg

Heureusement pour nous, l’identité de Jésus ne s’est jamais fondée sur ce qu’il faisait ou ne faisait pas, mais sur la foi en la parole de son Père. La Parole de Dieu. « Tu es mon Fils bien-aimé, tu fais toute ma joie. » Jésus a fondé son identité et sa vie sur ces paroles-là. 

 

« Tu es mon Fils bien-aimé, tu fais toute ma joie. » 

Jésus a fondé son identité et sa vie sur ces paroles-là.

 

Qu’est-ce que Dieu dit de moi, alors ?

 

La Bible me rappelle que je suis pécheur, c'est vrai, mais elle proclame aussi que je suis racheté, sauvé, grâcié, accepté, réconcilié avec Dieu, adopté pour l’éternité. Elle me rappelle que Dieu a mis en moi son Esprit comme acompte des biens à venir, que je lui appartiens, et que rien ne pourra me séparer de son amour.

 

Par la foi en ce que Jésus a fait pour moi, elle me dit que je suis son enfant.

Mais à tous ceux qui l’ont reçue

elle a donné le droit de devenir enfants de Dieu.

Jean 1.12

Dieu nous dit qui nous sommes. Il en a le droit et l’autorité.

 

A toi, et à moi, de mettre notre foi, comme Jésus, dans les paroles de notre père céleste sur nos vies,  pour que notre identité se construise sur ce qui ne changera jamais.

Du savoir à l'avoir_logo.png

DU SAVOIR À L'AVOIR

Père Eternel, merci. Merci pour tes paroles sur nos vies. Merci parce que tu me dis qui je suis, en toi.

 

Merci aussi parce que tu me dis qui je serais, sans toi.

Saint-Esprit, fais-moi le cadeau de la foi en tes paroles. Aide-moi à bâtir ma vie sur ce que tu dis de moi.

 

Et fais-moi la grâce de ne faire dépendre mon identité ni de moi (mes actions, réussies ou ratées), ni des autres (compliments ou dévalorisation), mais de toi.

Un moi pour aimer mieux_logo.png

un MOI pour AIMER mieux

Quelles paroles venant de Dieu as-tu reçues sur ta vie ?

Qu’est-ce que Dieu dit de toi, de manière absolue, dans sa Parole ?

 

Prends le temps de les écrire, voire même de les calligraphier.

 

Et demande au Saint-Esprit de les inscrire dans ton coeur, de telle sorte qu’elles nourrissent ton identité et guident ton comportement.

Le témoignage du jour

Partage cette méditation à tes amis !

WhatsApp.png
bottom of page